Municipales 2020 à Boulogne-Billancourt

Jamais 2 sans 3 ! Cette maxime s’applique bien à la situation de notre équipe municipale, emmenée par le maire Pierre-Christophe Baguet pendant 2 mandats, et qui souhaite en briguer un 3ème !
Il faut dire, sans flagornerie aucune, que ces deux mandats ont bien réussi à notre ville. Les récompenses peuvent faire penser à une remise de prix pour premier de classe, mais nous sommes très fiers d’être premiers de classe ! Nous avons travaillé pour cela, et les résultats sont là.

3 médailles d’or par l’Observatoire des Dirigeants de l’Industrie et des Services, pour le service restitué (finances), l’attirance, et la gouvernance pour Boulogne-Billancourt, 1ère ville des 38 villes de plus de 100 000 habitants de France, auxquelles on peut ajouter l’analyse faite par l’IFRAP sur lePoint.fr. Ce podium illustre l’efficience de notre action publique.

En premier lieu, les finances : pas de hausse d’impôts depuis 11 ans ; une diminution constante de l’endettement, qui, (en consolidé), est passé de 216 M€ fin 2008 à 117 M€ fin 2019 ; des dépenses de fonctionnement maîtrisées grâce à des efforts de rationalisation ; un autofinancement confortable permettant des investissements réguliers et pérennes qui servent aux boulonnais.

En second lieu, l’atmosphère de notre ville : 120 000 habitants aujourd’hui et 95 000 emplois ; de la crèche à la maison de retraite, des activités pour tous les âges proposées par de multiples associations, dans tous les quartiers de la ville. Les boulonnais sont heureux à Boulogne-Billancourt et ont développé fortement le sentiment d’appartenance à cette commune-auté.

Enfin, la gouvernance qui s’est traduite par la volonté de sortir la ville d’une situation endettée et l’Ile Seguin de l’eau, si j’ose dire !, d’aboutir à la rénovation du château Rothschild, de réaliser des équipements sportifs dignes de ce nom, entre autres. Tout cela en faisant face à un désengagement continu de l’Etat qui a transféré ses responsabilités aux communes mais sans les finances permettant de les assumer.

Depuis 2008, les évolutions technologiques ont considérablement évolué, transformant les relations entre les citoyens et l’administration, qu’elle soit nationale ou locale. C’est pour cela que le maire Pierre-Christophe Baguet souhaite mettre l’accent sur une ville plus facile. En effet, le numérique ne doit pas être un frein à la communication, aux solutions administratives, aux relations entre les gens. La proximité, qui met l’homme au coeur de l’action municipale, est prioritaire.

A bientôt, dans les deux semaines qui viennent, pour les différentes opérations de campagne !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s