Que l’Europe reste à sa place

Savez-vous qu’en France, au motif du « droit au respect de la vie privée et familiale » écrit dans l’article 8 de la convention européenne des droits de l’homme, un élu est obligé de célébrer le mariage demandé par un homme ou une femme ne disposant pas de papiers ? Il peut même s’agir de deux personnes sans papiers.

Par le mariage et donc par un acte officiel, la France reconnait – et donc admet – la réalité de la présence d’une personne qui n’a pas à se trouver en France. Bien évidemment cela se sait; l’Etat est déconsidéré, son autorité inexistante, et surtout, pas d’amalgame sur les origines de ceux qui profitent le plus de ce système imposé par l’Europe.

Pour mémoire, une personne ne disposant pas de papiers est entrée en France de deux manières possibles :

  • soit avec un visa touristique ou autre, de durée restreinte, et elle n’est pas retournée dans son pays d’origine à l’issue de la durée de résidence accordée
  • soit, elle est entrée tout simplement sans autorisation et est décidée à rester en France malgré cette absence d’autorisation légale.

Ceci n’est qu’une petite facette de ces abus qui contribuent à décrédibiliser notre Etat. Voilà jusqu’où va l’ingérence de l’Europe dans les Etats pour des motifs qui pourraient paraître sains et justes, mais qui sont détournés de leur fonction première.

Lisez donc intégralement les motivations de la pétition ci-dessous, et puis voyez si vous voulez signer !

 


Madame, Monsieur,

Il est urgent que vous vous mobilisiez pour dire STOP à la CEDH (Cour européenne des droits de l’Homme).

Aujourd’hui la CEDH nous met en danger par sa jurisprudence car, en protégeant les terroristes, elle leur permet d’en embrigader de nouveaux comme le montrent les terribles exemples d’Amedy Coulibaly et Chérif Kouachi.

Les juges de la CEDH ont aussi condamné la France pour avoir expulsé un étranger, au motif que ce dernier avait des « attaches dans l’Hexagone ».

Elle a condamné l’Italie parce qu’elle n’avait pas de mariage homosexuel ou de PACS.

Elle a condamné la France à reconnaître, dans l’état civil, les enfants de Français, nés à l’étranger par GPA, avec à la clé, une marchandisation du corps de femmes à venir.

Sans parler de la suppression progressive de l’exception juridique française, fruit de notre histoire et source de notre fierté nationale.

Si vous refusez qu’un juge danois, grec, roumain ou portugais vienne dicter sa conduite à notre pays, nous vous invitons à signer dès maintenant notre pétition pour obtenir que la France quitte la Convention européenne des droits de l’Homme et renégocie son adhésion à des conditions respectueuses de notre souveraineté et de l’exception juridique française.

Faites-vous entendre des candidats à la primaire et imposez vos idées !
Pour en savoir plus, télécharger la version intégrale de la pétition imprimable

Amicalement,
Sébastien Pilard
Président de Sens Commun

Suivez l’actualité du Collectif Horizon: http://www.collectif-horizon.fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s