Réserve parlementaire : 136 millions d’euros, le coût du clientélisme ?

La réserve parlementaire est une somme allouée par l’Etat aux parlementaires pour qu’ils distribuent ces fonds librement. Les députés bénéficient de 130 000 euros, les sénateurs entre 130 000 et 150 000. Les chiffres ont été publiés ces jours-ci pour l’exercice 2015. Pour ceux qui en profitent, c’est une aubaine.

Le principe de la réserve parlementaire est critiqué et on le comprend. Cette distribution de fonds publics présente le danger de risquer de verser dans le clientélisme, quand ce n’est pas le conflit d’intérêt. On peut en effet voir cette opportunité comme le moyen de s’acheter une certaine fidélité, et donc à terme des voix d’électeurs pour une nouvelle élection.

Si quelques actions locales sont manifestement dignes d’être soutenues, d’autres le sont moins, enfin il me semble. Après, c’est un peu comme les goûts et les couleurs…
Pour connaître la répartition de la réserve parlementaire en 2015, voir sur le site de l’assemblée nationale.

Mais, soyons positifs !
Tout d’abord, près de 50%  de cette manne bénéficie aux communes, mairies, groupement de communes, ce qui dans le contexte financier actuel permet de réaliser des petits travaux et investissements. Deuxièmement, cette transparence n’existe que depuis 2013, après avoir été votée en 2012 ! c’est donc un gros progrès.

Mais si cette réserve venait à être supprimée, je crois quand même que ce serait une nouvelle avancée pour le bon sens, voire le Sens Commun !


Extrait d’un mail de CONTRIBUABLES ASSOCIES

Chère amie, Cher ami,

L’Assemblée nationale et le Sénat vont dévoiler dans quelques jours la répartition de la réserve parlementaire, qui permet aux parlementaires de subventionner des « investissements de proximité ». Nous rappelons notre opposition totale à la distribution de cette cagnotte : un parlementaire est un législateur, pas un mécène d’argent public !

La réserve parlementaire, c’est 1 milliard d’euros depuis 8 ans, près de 136 millions d’euros annuels, 130 000 euros par député et sénateur (davantage pour les hautes responsabilités) : il s’agit d’une dilapidation de l’impôt sur le revenu annuel de 33 000 familles assujetties !
Reserve-parlementaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s