La sédation profonde de l’opinion publique

1953 : Que disait Nasser, président de la république arabe unie, l’Egypte de 1952 à 1970, en 2’11 ?

Dans les années 1960, que disait Bourguiba, président de la Tunisie ? en 59 secondes

1993, que disait le roi du Maroc, Hassan II à Anne Sinclair lors d’une émission 7 sur 7 tournée au Maroc ? L’interview complet dure 53 minutes (à partir de la douzième minute sur les femmes et sur l’islam.)

2014, que disait le Président Egyptien Al-Sissi aux ulémas musulmans de l’Université d’Al-Azhar en Epypte, en 2’47 ? 

2015, que dit Redouane Ahrouch, en Belgique en 2’47 ? 

Bien sûr, j’ai choisi à dessein ces vidéos pour les mettre en perspective.

  • 1953 : pas de voile obligatoire en Egypte
  • 1960 : le jeûne du ramadan ne doit pas gêner l’accomplissement du travail en Tunisie
  • 1993 : la religion musulmane est évolutive au Maroc
  • 2014 : revisitez les textes de l’Islam en Egypte
  • 2015 : des élus islamistes veulent appliquer la charria en Belgique

Autrement dit, au XXème siècle, certains dirigeants de pays de religion musulmane se sont affirmés face à leur religion, par rapport au voile, à la place des femmes, à la place de la religion dans l’espace économique… Pour être plus complet, il aurait fallu des vidéos de Kemal Ataturk en 1925, du Shah d’Iran en 1935, de Mohamed V en 1956. En ce début du XXIème siècle, à part la voix de Al-Sissi, on assiste plutôt à un retour en arrière. Cette évolution permet en France à une minorité de se distinguer.

Nous devons vouloir comprendre ces questions pour mieux situer la guerre d’aujourd’hui dont personne ne parle et pour faire face à l’incurie et à l’incompréhension de nos gouvernants qui recommandent de ne rien stigmatiser et ne pas faire d’amalgame (on se demande bien de quoi). Aujourd’hui une guerre a lieu. Elle est menée par certains hommes qui veulent que leur religion envahisse totalement tous les espaces de la société, qu’ils soient politique, économique, culturel, familial, social,… 

  • Les motivations sont « religieuses ». La religion est détournée de sa « fonction » première qui est d’établir un lien entre les hommes et Dieu.
  • Les moyens sont terroristes : frapper au hasard et générer la peur.
  • Les buts sont éminemment politiques, avec pour objectif ultime la soumission de l’Occident.

Cette guerre frappe partout, selon un hasard apparent. De nombreux pays sont touchés, sur tous les continents. Des publics différents sont touchés, touristes, étudiants, simples habitants, personnes ordinaires qui travaillent. Des personnes de confessions différentes, juives, chrétiennes, musulmanes sont touchées.

Va-ton aller de jours de deuils en jours de deuils? 3 jours au Pakistan en décembre 2014, 3 jours en janvier en France, 3 jours en février au Niger, 3 jours en avril au Kenya, … Qui seront les prochaines victimes ?

Le gouvernement français ne comprend pas cette guerre. Il applique à ces hommes de guerre des raisonnements occidentaux en s’abritant derrière l’idée de la laïcité. Mais la laïcité ne représente rien pour ces adversaires. La laïcité, héritage de la chrétienté n’en déplaise à beaucoup, devrait être le rempart protégeant la liberté de culte, la liberté de croire ou de ne pas croire, la liberté de changer de religion. En érigeant la laïcité en modèle de religion, nos dirigeants nous ramènent, comme V.Peillon l’a annoncé, 200 ans en arrière en se trompant d’adversaire.

Réveillons-nous !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s